Comment payer moins d’impôts célibataire ?

moins d'impôts célibataire

Aujourd’hui, le fait de payer les factures pèse déjà beaucoup pour chacun. Mais en plus des factures, il y a aussi le fisc qui nous impose des sommes importantes : les impôts. Plus notre revenu augmente, plus les impôts à payer atteignent l’équivalent d’un mois de salaire. Célibataire, marié, pacsé avec ou sans enfants, personnes n’échappent aux impôts. Toutefois, en prenant un niveau de vie adapté, les personnes célibataires sont susceptibles de payer moins d’impôts. Il existe plusieurs façons de s’y prendre comme : faire des dons, investir dans l’immobilier, faire des placements sur le compte épargne, opter pour un plan d’épargne retraite populaire, travailler à domicile, vivre de manière écolo etc.

Quelques conseils pratiques pour payer moins d’impôts en étant célibataire

Aujourd’hui, pas seulement en France, mais aussi dans toute l’Europe, le fait de payer les impôts est considéré comme un poids ou un « fardeau » dont personne ne peut échapper. Le plus dur c’est le fait que ce revenu que le fisc nous impose augmente en fonction de nos activités professionnelles. Alors que vous êtes célibataire ou marié, il n’y a pas d’exception. Cependant, même si personne ne peut y échapper il existe quand même des moyens pour payer-moins d’impôts sur le revenu. Et ce sont les personnes qui vivent seules qui peuvent avoir recours à ces méthodes. Alors ? Vous êtes célibataires et vous désirez comme tout le monde de payer moins d’impôts ? Vous voulez connaitre les astuces pour vous y prendre ? Nous avons rédigé le présent article dans le but de vous éclairer sur le sujet.

Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire : investissez dans l’immobilier

Quand nous vivons seuls, nous avons tendance à vouloir faire des économies. Réduire considérablement les charges fiscales est un moyen de pouvoir mettre de l’argent de côté. Mais encore faudra-t-il savoir comment payer moins d’impôt ? D’après de nombreux experts en fisc, la meilleure façon de s’y prendre est d’investir dans l’immobilier. La raison de ce profit est la loi de Pinel. Avec cette loi, vous allez pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt si vous vous engagez à louer votre appartement neuf sur une période de 12 ans. Le revenu est plafonné à 63.000 euros. D’après les experts fiscalistes, vous allez pouvoir bénéficier de 2% du prix de revient calculé à partir du frais d’achat par an sur une période de 6 à 9 ans et 1% dans le cas où le locataire s’engage à louer l’appartement sur encore 3 années de plus. Pour être plus précis, vous allez donc payer seulement entre 35 à 40 % de la valeur réelle de votre appartement.

Ce qu’il est important de savoir est que vous pourrez bénéficier du même avantage si vous vous engagez à effectuer des travaux de rénovation dans votre appartement. Mais seulement, si ces travaux entre dans le cadre de rénovation énergétique et que la somme totale investit ne dépasse pas les 8000 euros. Alors, selon les analyses des experts fiscales, vos impôts seront réduits de 30% du montant total investi pour les travaux.

Pour disposer de plus amples informations, vous pouvez vous rendre sur reduire-ses-impots.net/.

Réduire ses impôts célibataire en faisant des dons

En dehors de tout ce qui concerne l’immobilier, vous allez pouvoir profiter d’une baisse d’impôt célibataire en faisant des dons. Eh oui ! Se montrer généreux peut aussi apporter des avantages pour le donateur. Le but est de faire des dons à des associations humanitaires par versement d’argent, par abandon de revenus ou par nature. L’abandon de revenu implique le fait de louer un local gratuitement à ses associations. Les dons par nature quant à eux impliquent le fait d’offrir à ces associations humanitaires des objets de collection ou des œuvres d’art qui présentent des intérêts artistiques. En vous faisant des dons, vous allez pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 66% du montant total que vous avez versé. Pour être plus précis, le pourcentage est donc de 20% du revenu imposable. La seule condition est que les dons que vous aurez versés seront approuvés en tant qu’utilité publique. Autrement, vous n’allez recevoir aucun pourcentage. Il est tout aussi important de noter qu’il n’y a pas de plafond fixe pour ces dons.

Faire des placements épargne et diminuer le revenu imposable

Quand on parle de placement épargne, il s’agit de faire des placements financiers. Et qui dit placements financiers dits avantages fiscaux. Nous sous-entendons par là le fait qu’en optant pour un plan d’épargne vous allez pouvoir profiter d’une baisse impôts célibataire. Vous avez le choix entre les livrets d’épargne, les plans d’épargne pour le logement tel que le PEL ou les plans d’épargne en action pour savoir comment payer moins d’impôts quand on est célibataire.

Mis à part le fait d’opter pour un plan d’épargne, la meilleure façon de payer moins d’impôts célibataire c’est de diminuer votre revenu imposable. Pour ce faire, il suffit d’opter pour un plan d’épargne retraite populaire. En versant de l’argent sur le PERP, vous verrez votre revenu imposable diminuer chaque année. Pour ce qui est du plafond, il figure sur l’avis d’imposition et peut varier en fonction de votre revenu.

Le principe d’un PERP est pareil que pour un contrat d’assurance vie. Vous aurez la possibilité de faire des versements d’argent qu’ils soient programmés ou ponctuels. Le versement peut s’agir d’un capital ou par placement immobilier.

Travailler à domicile pour réduire ses impôts célibataire

Quand on est célibataire, une autre façon de s’y prendre pour payer moins d’impôts célibataire est d’opter pour le travail à domicile. Ce qu’il faut savoir c’est que cet avantage ne s’applique pas pour les travailleurs professionnels ou salariés, mais plutôt pour le genre de service à domicile et qui entre dans le cadre d’un caractère privé. À titre d’exemple, il y a le cas de l’assistance académique, les jardiniers paysagistes, les décorateurs d’intérieur, etc. C’est-à-dire tout travail et service rendu à domicile et qui présente un intérêt.

Contrairement aux impôts que vous devez payer dans le cadre d’un travail au sein d’une entreprise ou en tant que salarié, pour le travail à domicile, le fisc impose un crédit d’impôt de 50% sur toutes les dépenses. Et ici, le plafond est fixé à 12.000 euros/an. Mais si vous vous décidez à vous lancer dans le travail à domicile au sein du service des personnes âgées, le plafond sera estimé à 1500 euros de plus par personne pris en charge. Néanmoins, le plafond ne va pas dépasser les 18.000 euros sauf dans le cadre de la prise en charge de personnes handicapées. Dans ce cas, le plafond peut dépasser les 20.000 euros.

Le plus important à savoir c’est que dans certains cas, le montant du plafond est fixé en fonction du service rendu. D’où la nécessité de toujours se renseigner avant de se lancer dans ce secteur.