Comment réaliser une vente à réméré ?

portage immobilier

lorsque vous faites face à des difficultés financières, vous pouvez choisir l’option de trouver un moyen de rembourser vos dettes en procédant à une vente à réméré. Voici les détails de l’opération.

Qu’est-ce qu’une vente à réméré ?

Tout d’abord, il est nécessaire de prendre connaissance de la signification du terme vente à réméré. Simplement, il s’agit d’une vente de bien immobilier avec une possibilité de rachat par le vendeur. Cependant, le vendeur a le droit d’occuper la maison, mais moyennant le paiement de loyer mensuel.

En outre, il faut bien souligner que le vendeur doit avoir un problème de dettes pour pouvoir pratiquer cette forme de vente. En effet, l’argent obtenu après la conclusion de la vente sera versé par un notaire à tous les créanciers du vendeur. Ce qui entrainera également la suppression de toutes les poursuites à son encontre.

Mais quelle est la différence entre la vente à réméré et un portage immobilier ?

Le portage immobilier est une autre variété de la vente à réméré avec faculté de rachat. Seulement, la personne en difficulté financière transmet temporairement le bien à un investisseur.

Le fonctionnement d’une vente avec faculté d’achat

Tout est déjà expliqué dans l’appellation. La personne qui a une difficulté financière recherche un investisseur pour acheter son bien. Puis, le prix de vente sera versé intégralement à ses créanciers. Au cas où ce vendeur n’arrive pas à réunir la somme nécessaire au rachat du bien après 6 mois à 5 ans, le bien revient de droit à l’acquéreur. Le vendeur doit réunir les documents qui justifient qu’il est financièrement stable durant les mois qui suivent et sans dépasser 5 ans après la conclusion de la vente.

La vente doit suivre les mêmes procédures que lors d’une vente immobilière normale. Premièrement, il faut procéder à une expertise du bien pour savoir l’état en général. Ensuite, l’acheteur et le vendeur rédigent ensemble le contrat de vente devant un notaire. Comme pour l’opération de portage, le vendeur a besoin de réunir tous les documents obligatoires.

Après la vente, le vendeur occupe toujours le bien immobilier, mais il payera en contrepartie un loyer. Le montant de ce dernier sera discuté au moment de la signature du contrat de vente chez le notaire.

Bien sûr, il n’est pas obligé de racheter le bien, c’est la signification exacte du terme « faculté de rachat ». Il a même le droit de vendre le bien à une tierce personne avant ce délai maximum de 5 ans. Dans ce cas, cette vente doit passer par le notaire qui a signé l’acte de vente à réméré. Normalement, le but de cette vente est de régler la somme à payer pour prendre la pleine possession du bien.

Comment réussir un réméré ?

Primo, vous devez réagir vite avant que votre bien fasse l’objet d’une saisie. Lorsque vous êtes en difficulté financière, lancez les procédures de vente à réméré avant le commandement de saisie. Secundo, respectez toutes les obligations inscrites sur le contrat de vente. Vous devez payer par exemple la somme convenue pour le loyer mensuel. Ensuite, vous devez fournir tous les documents utiles si vous voulez redevenir le propriétaire de votre bien. Tertio, passez tout de suite en mode « économique » après la conclusion de la vente. Le but est de réunir le plus vite possible le montant nécessaire à l’acquisition. Pour ce faire, vous avez la possibilité de demander des conseils auprès des agences spécialisées en réméré.

À part ces conseils, vous devez aussi prendre en compte les pièges à éviter. Premièrement, le contrat doit être rédigé en présence d’un notaire spécialiste dans ce domaine. Ce notaire doit par la suite régler toutes vos dettes sans exception. Si ce n’est pas le cas, demandez des explications afin d’être sûr que cela n’impactera pas votre phase de refinancement. Ensuite, faites attention au prix du loyer mensuel. Ce dernier ne doit pas excéder le prix d’une location normale.

Les avantages et inconvénients à prendre en compte

Le premier avantage de la vente à réméré est le fait de pouvoir régler les dettes tout en gardant son bien. Elle permet d’éviter les ventes aux enchères ou les saisies. Les opérations resteront très discrètes. De ce fait, aucune autre personne ne devrait savoir que vous avez vendu vos biens immobiliers. Enfin, cette méthode figure parmi les plus efficaces pour sortir d’un problème financier délicat.

Malgré ces nombreux avantages, il existe quand même quelques inconvénients. Sachez que le prix que vous allez payer en totalité sera élevé. Le prix de vente sera plus bas que la valeur normale du bien. En complément, des loyers sont à payer à part le prix d’achat. On ajoute à tout cela les frais de dossiers obligatoires.

Après avoir lu jusqu’ici, vous connaissez les points essentiels sur la vente à réméré avec faculté de rachat.