Comment réussir son financement participatif

financement participatif

Vous avez très certainement déjà entendu parler du crowdfunding, ou financement participatif, dans le domaine de la musique, de l’édition ou encore du cinéma. Aujourd’hui, cette méthode de levée de fonds est également utilisée dans le secteur de l’immobilier. Quel est ce concept ? Quelles sont les précautions avant de se lancer ? C’est ce que l’on vous explique.

Crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ?

 financement participatifLe crowdfunding, ou financement participatif, est une méthode efficace (mais pas toujours sans risque) pour récolter de l’argent, qui permettra de financer un projet comme la construction de nouveaux logements. Les promoteurs soumettent alors une campagne de crowdfunding immobilier, afin de susciter l’intérêt des investisseurs à la recherche d’un placement d’épargne.

C’est là qu’interviennent les plateformes de financement, qui jouent le rôle d’intermédiaire entre promoteurs et investisseurs. Il existe aujourd’hui sur Internet plusieurs types de montages, l’émission obligataire sur une société civile de construction vente par exemple, ou sur une société anonyme simplifiée.

Si le crowdfunding immobilier représente des avantages non négligeables, que nous allons voir par la suite, cette méthode de financement comporte néanmoins certains risques, notamment pour les investisseurs particuliers. En effet, la faillite, l’augmentation du budget initial ou encore l’impossibilité de vendre les logements sont autant d’aléas qui peuvent mettre à mal le capital investi.

Toutefois, en choisissant convenablement la plateforme de financement participatif, il est possible de profiter pleinement de cet investissement. Pourquoi se tourner vers le crowdfunding immobilier ? Voici quelques éléments de réponse.

Quels sont les avantages du financement participatif en immobilier ?

Si de plus en plus d’investisseurs particuliers se tournent vers la solution du financement immobilier participatif, c’est en raison des nombreux avantages que celui-ci est en mesure de leur prodiguer :

–          Un investissement de départ plus intéressant : alors qu’un investissement classique demande un versement conséquent, entre 5 000 et 10 000 euros, les plateformes qui nous intéressent aujourd’hui vous proposent d’effectuer un versement compris entre 1 000 et 5 000 euros, parfait si vous souhaitez vous lancer avec un budget limité.

–          La transparence des opérations : si vous avez déjà investi dans les parts d’une SCPI par exemple, alors vous savez qu’aucune information concernant les biens acquis ne vous sera communiquée. Ce n’est pas le cas, avec le crowdfunding immobilier. En effet, vous pourrez prendre connaissance de chaque détail des investissement réalisés.

–          Une implication moindre : un placement dans une campagne de financement participatif ne nécessite aucune gestion, contrairement à un investissement classique en direct.

–          La rapidité de la transaction : grâce à un processus simple et ultra-rapide, vous pouvez prendre tout le temps dont vous avez besoin pour faire le point et préparer au mieux votre investissement.

Comment réussir sa campagne de crowdfunding immobilière ?

Nous avons mentionné précédemment certains risques concernant le crowdfunding immobilier. Pour les éviter et mener à bien votre projet, il est indispensable de bien choisir votre plateforme.

–          Se renseigner sur ses compétences : l’équipe qui se cache derrière un site de financement participatif doit posséder certaines compétences, mais également une bonne expérience. Aussi, en plus rechercher des informations concernant ses gérants, il serait bon de vérifier que celle-ci collabore avec des professionnels et promoteurs bénéficiant eux-aussi d’une bonne expertise dans leur domaine.

–          Des campagnes de crowdfunding immobilier choisies minutieusement : une plateforme de crowdfunding doit vous fournir des explications sur son cahier des charges, sur ses exigences en termes d’opérations et de sélection des campagnes.

–          Des opérations transparentes : comme nous l’avons mentionné, toutes les procédures d’achat et d’investissement devront être décrites scrupuleusement sur le site de financement participatif.

Enfin pour ceux qui voudraient financer une PME ou faire financer leur projet de PME, des plateformes de crowdlending existent. Il s’agit d’une alternative pour pouvoir diversifier votre portefeuille d’investissement.