4 bonnes raisons d’acheter une maison en Corse

maison en Corse

La Corse est un emplacement exceptionnel que vous pouvez envisager pour acheter une résidence secondaire comme pour vous lancer sur le marché de l’immobilier locatif. Île méditerranéenne, connue pour ses villes côtières prestigieuses, ses montagnes escarpées et par la densité de ses forêts, elle présente, par conséquent, de nombreux avantages qui peuvent vous convaincre d’acquérir une maison ou un appartement dans cette collectivité territoriale unique.

Raison n°1 : Des prix accessibles

Pour un investissement immobilier rentable, le prix d’acquisition est le premier critère dont les investisseurs tiennent compte pour calculer la rentabilité de leur achat. Or, la valeur et les avantages de l’immobilier en Corse est indéniablement son aspect accessible. En moyenne, il faudra compter 3 000 € pour le prix au mètre carré d’un appartement. Comptez, par ailleurs, 3 200 € pour une maison en pierre par exemple sur cette île. Si ces tarifs ne représentent généralement pas un écart notable sur la Côte d’Azur, on peut constater une réelle différence entre les offres immobilières de ville par ville. Le mètre carré d’un appartement est à 3 200 € dans la capitale Ajaccio contre à 4 000 € à Nice et 4 600 € à Antibes. Pour mettre toutes les chances de votre côté pour trouver des appartements à vendre qui entrent dans vos capacités budgétaires, nous vous conseillons de faire appel à une agence immobilière à Ajaccio.

Raison n°2 : Une destination touristique

Le paysage corse s’inscrit sous le signe de la diversité. Cette destination attire les touristes par ses montagnes sauvages, des plages paradisiaques et son eau de couleur turquoise. Pas étonnant alors qu’elle a réussi à se hisser en tête de liste des endroits les plus visités par les touristes en Europe. Même si la plupart des visiteurs sont Français, la Corse compte, plus globalement, 3 millions de visiteurs par an. Ces personnes ont surement besoin de se loger. Voilà pourquoi si vous avez décidé d’acheter un bien immobilier ici, vous ne rencontrerez aucune difficulté à trouver des locataires que ce soit à l’année ou pour une location de longue durée. Vous avez le choix entre les chalets en montagne, les appartements en bord de mer dans les programmes immobiliers neufs et les maisons de luxe qui s’adressent à une clientèle fortunée prête à mettre le paquet pour bénéficier d’un emplacement privilégié et d’un confort optimal.

Raison n°3 : Des biens immobiliers de qualité

Il est évident que la qualité de l’emplacement est le paramètre initial qui donne au bien immobilier sa juste valeur. Avec une évolution de 6.6 % des prix sur les 10 dernières années, la Corse est certainement l’une des destinations françaises qui a réussi à se démarquer sur le marché immobilier du pays. Incontestablement dynamique, l’immobilier en Corse attire de plus en plus d’investisseurs qui désormais comprennent qu’ils réalisent là une bonne affaire sur le court comme sur le long terme. Le projet d’achat se veut alors profitable dès le départ et il le sera davantage au fil du temps. Le bien acquis aujourd’hui aura certainement une plus-value indéniable dans les années à venir. Pour maximiser vos gains, nous conseillons de bien choisir la ville avant de chercher une maison à vendre. Par exemple, si vous comptez investir à Ajaccio ou à Porto-Vecchio, vous aurez la garantie que votre bien gagnera jusqu’à 8.3 % en valeur.

Raison n°4 : Le dispositif de défiscalisation Pinel

Mis en vigueur depuis 2014, le dispositif Pinel a été conçu pour inciter les investisseurs à choisir des biens immobiliers neufs. La corse compte alors parmi les zones concernées par les avantages fiscaux accordés par cette loi. Porto-Vecchio et Bonifacio appartiennent à la zone A. La Haute-Corse, Calvi et Borgo sont classés dans la zone B. Cela signifie que si vous investissez dans un logement dans l’une de ces destinations, vous bénéficiez d’une réduction fiscale des impôts pouvant atteindre 21 % du prix d’acquisition du logement. En revanche, pour être parfaitement éligible à ce dispositif de défiscalisation, vous devez soumettre le bien immobilier acquis à la location pour une durée minimale de 12 ans.

Au-delà de cette période, vous avez la possibilité de résider dans ce logement ou continuer à le louer et dégager ainsi un complément de revenu intéressant. Le marché immobilier concerné par ce dispositif englobe les maisons dont la superficie ne dépasse pas 5 500 euros au mètre carré et dont le montant total est inférieur ou égal à 300 mille euros.