Guide en ligne sur les logements sociaux à Reims

logements

Publié le : 23 novembre 20215 mins de lecture

Les logements sociaux sont des habitations réservées aux foyers possédant des ressources modestes. Vous souhaitez en bénéficier ? Sachez que vous devrez faire une demande et remplir plusieurs conditions d’éligibilité. Afin de vous guider tout au long de la procédure, voici quelques conseils et informations à connaître.

L’essentiel à savoir sur les logements sociaux

Souvent associés aux HLM, les logements sociaux sont destinés aux foyers possédant des revenus modestes (c’est-à-dire des ressources faibles ou moyennes). Il s’agit en réalité d’une habitation à loyer modéré attribuée mais sous réserve de certaines conditions fixées par l’État. La première condition d’éligibilité à un logement social reims étant les ressources, tous les Français ayant une nationalité et les résidents légaux (avec un titre de séjour valide) peuvent y prétendre.

Ces HLM sont ainsi réservés aux foyers qui n’ont pas les fonds nécessaires pour louer un logement convenable. Même si on a tendance à croire que ces habitations sont surtout réservées aux familles avec de faibles ressources, notez bien que tout le monde peut en bénéficier (jeunes célibataires, retraités seuls ou en couple). Certains organismes accordent par ailleurs des logements aux étudiants et aux personnes handicapées mais aussi à ceux qui s’occupent d’une personne en situation de handicap ou qui sont en situation de précarité (insalubrité habitation, expulsion…).

Les logements sociaux sont des prêts locatifs qui se déclinent en trois catégories : aidés d’intégration, à usage social et social. Généralement, la catégorie à laquelle vous appartenez est définie par la hauteur des ressources, la composition familiale et la localisation du logement. Pour en savoir davantage sur le sujet, cliquez ici.

Quel type de logement pour les demandeurs ?

Les logements sociaux et hlm a reims n’accueillent pas uniquement les foyers très défavorisés puisque certaines catégories des familles avec des revenus moyens. Pour vous orienter, sachez que les prêts locatifs aidés d’intégration s’adressent aux personnes en situation de grande précarité avec des revenus annuels inférieurs à 16 037 euros (couple sans enfants). Leurs loyers sont les plus bas. Les prêts locatifs à usage social (PLUS) correspondent aux HLM traditionnels avec des loyers plus ou moins élevés. Le plafond de revenu est fixé à 26 725 euros. Les prêts locatifs sociaux quant à eux présentent des loyers plus élevés que ceux des logements PLUS. Ils sont réservés aux familles avec des revenus annuels inférieurs à 34 743 euros.

Notez par ailleurs que le nombre de pièces accordé est également déterminé en fonction de la surface habitable et des membres du foyer. Pour une personne par exemple, le logement attribué sera un studio ou un logement avec 2 chambres et un espace d’environ 32 m². Pour deux personnes, la surface attribuée sera fixée à 45 m²  pour un studio avec 3 chambres. Vous êtes au nombre de 3 ? Vous aurez droit à un appartement avec 2 à 4 pièces sur une superficie de 80 m² (au maximum). Si la famille est constituée de 4 personnes, un logement disposant de 95 m² et de 3 à 5 pièces sera attribué.

Comment déposer une demande de logement social ?

Que ce soit dans le cadre d’une Location et Achat de Logement Social à Reims, vous devez constituer un dossier qui regroupe les justificatifs de revenus et de composition de la famille. La demande sera par la suite étudiée par une commission d’attribution qui statuera en fonction de votre situation et des logements disponibles. Le dossier devra également comporter un formulaire unique de demande. Il est téléchargeable sur le site du service public.

Ce seul formulaire sera déposé partout même si vous effectuez une demande sur différentes communes situées dans le même département. Par la suite, il faudra déposer le tout auprès de la Mairie, à la préfecture de votre ville ou auprès d’un bailleur social. Une fois votre demande sera traitée et enregistrée, vous obtenez une attestation et un numéro. Après cette étape, il est conseillé de trouver un interlocuteur qui pourra vous informer sur l’évolution de votre dossier à l’exemple d’un travailleur social ou d’un bailleur.

Plan du site