Quelles sont les nouveauté dans le projet loi de finances 2021 ?

projet loi de finances

La loi des finances 2021 enregistre une hausse de 400 millions d’euros comparée à celle de 2020. Avec un budget de 16,2 milliards d’euros accordés au logement stricto sensu, cette réforme gouvernementale évoque le soutien volontariste accordé au budget alloué à l’investissement immobilier. La hausse représente les crédits d’État rattaché notamment aux aides au logement et à l’hébergement. Découvrez ci-dessous les autres nouveautés apportées par le projet de la loi des finances 2021.

Le logement au cœur du projet de loi de finances 2021

 Loi de financesLe projet de loi des finances 2021 inclut des mesures visant à concrétiser des projets relatifs au logement, logement neuf, immobilier, rénovation… Sur les 16,2 milliards d’euros accordés à l’accomplissement du PLF 2021, le montant est réparti en 4 piliers concernant le logement. Il s’agit de : travaux de rénovation énergétique ; la construction, le logement social et l’aménagement durable ; l’hébergement d’urgence afin de lutter contre le sans-abrisme ; l’Aide Personnalisée au Logement. La réforme de l’APL se base sur les revenus des bénéficiaires en temps réel. Cette véritable nouveauté s’adapte aux réalités des ménages”, d’après le dossier dédié à la loi de finances 2021 sur la-loi-pinel.com.

Les nouveautés du PLF 2021 pour le logement

La loi de finances 2021 consacre une augmentation des aides au logement. Le PLF 2021 accorde 78 % de son budget à l’APL. Les conséquences de la crise économique ont apporté des changements au niveau du plan « Logement d’abord ». Ce financement vise à aider les plus défavorisés. Concernant le logement privé, l’État renforce sa volonté de prioriser la rénovation énergétique. 2 milliards d’euros sont dédiés au dispositif MaPrimeRenov.

Ce coup de pouce à la rénovation s’étalant de 2021 à 2022 s’applique à tous les ménages. En effet, les plus aisés, les copropriétés et les propriétaires-bailleurs pourront bénéficier de cette aide qui succède au CITE. La prime peut atteindre jusqu’à 90 % du devis. Les plus aisés bénéficient d’une aide de 40 % de leur projet d’investissement immobilier. Le coup de pouce fiscal dépend des revenus du demandeur, du type de travaux entrepris et de la localisation du logement. Découvrez en détail le projet de loi de finances pour 2021 en lisant le texte officiel.

Une aide au logement pertinente

La nouvelle réforme d’investissement immobilier se focalise sur les avantages accordés aux locataires. L’aide au logement s’applique sur le prélèvement à la source et non sur la déclaration d’impôt sur le revenu N-2. À compter de 2021 le montant de la location sera aligné sur la situation en temps réel du bénéficiaire. Cette mesure permet de verser l’allocation logement de manière plus réactive et plus juste, notamment en cas de baisse de revenus de l’investisseur.

Le projet de loi des finances 2021 envisage un amendement sur les plus-values afin de fluidifier les marchés immobiliers. Pour y parvenir, l’abattement exceptionnel sera accordé dans les zones A, A bis ainsi que les communes en zone B1 et B2. Ceux qui remplissent certaines conditions d’éligibilité peuvent profiter d’un abattement de 70 % sur la plus-value. L’abattement peut atteindre 85 % lorsqu’il s’agit de construire des logements majoritairement sociaux ou intermédiaires.