Pour quelles raisons assurer son prêt immobilier ?

prêt immobilier

En empruntant auprès d’une banque pendant 15, 20 ou 25 ans, vous n’êtes pas à l’abri de ne pas pouvoir honorer vos remboursements en raison d’un accident de la vie. C’est là que l’assurance emprunteur prend le relais.

À quoi sert une assurance de prêt ?

Si vous achetez un bien immobilier, il y a de fortes chances pour que vous deviez contracter un crédit auprès d’une banque. Cette dernière posera plusieurs conditions pour vous accorder une offre de prêt, dont celle de souscrire à une assurance de crédit immobilier. Il s’agit d’une assurance que vous payez tous les mois pour vous protéger contre le risque que vous ne soyez plus en mesure de payer les mensualités de votre crédit.

Pour la banque, il s’agit d’une sécurité. Elle prend un risque en s’engageant à vous prêter une grosse somme d’argent, qu’elle risque de perdre si vous n’êtes plus en mesure d’assurer le remboursement.

Pour vous, c’est également une protection contre les coups durs de la vie : chômage, accident du travail, handicap… En cas de problème, c’est l’assurance emprunteur qui prend en charge le reste des mensualités. Si le pire survient, cette assurance évitera aussi que votre dette envers la banque ne revienne à vos descendants ou héritiers. Vous pouvez en savoir plus sur l’assurance de prêt immobilier sur le site le-pret-immobilier.com/.

L’assurance d’un prêt immobilier est-elle obligatoire ?

Légalement, vous n’avez pas l’obligation absolue de souscrire à une assurance emprunteur pour un pret immo. Dans les faits, vous risquez de rencontrer de grosses difficultés pour obtenir un prêt si vous refusez de prendre une assurance.

La grosse majorité des banques pose cette condition pour l’octroi d’un crédit immobilier, et à moins que vous n’ayez d’autres garanties à proposer (cautionnement, hypothèque, nantissement), vous n’obtiendrez rien sans une assurance.

Il est bien sûr possible de négocier le montant mensuel de l’assurance emprunteur auprès d’un établissement financier pour que le coût total soit moins onéreux pendant toute la durée du prêt.

Comment choisir la bonne assurance ?

Il existe de nombreux types d’assurances qui sont adaptés à un certain nombre de situations différentes. En règle générale, la banque chez laquelle vous contractez le prêt va insister pour que vous souscriviez à sa propre offre d’assurance emprunteur. Depuis 2010, la loi Lagarde vous autorise à vous tourner vers une autre offre à condition que celle-ci présente des garanties équivalentes ou supérieures à celles proposées par votre établissement de crédit.

Si vous avez tout de même contracté votre assurance auprès de votre banque, vous pouvez bénéficier des conditions favorables de la loi Hamon qui permet de changer d’assurance dans les 12 mois qui suivent l’octroi d’un crédit, sans pénalité. Au-delà de 12 mois, vous êtes libre de changer à tout instant, notamment à la date anniversaire du contrat.

Lorsque vous souscrivez un crédit, l’assurance emprunteur fait partie des marges de négociation confortables sur lesquelles vous pouvez vous appuyer. N’hésitez pas à négocier le taux pour économiser sur votre crédit (le site www.rachat-de-credit-immobilier.info vous fourni avec les informations nécessaires pour la négociation du taux).