Louer son bien immobilier : comment éviter les vacances locatives ?

location

Les vacances locatives figurent parmi les éventuelles situations que les propriétaires de bien immobilier locatif doivent affronter à un certain moment de leur investissement. Celles-ci génèrent en effet une perte de rentabilité plus ou moins considérable. Toutefois, il est bel et bien possible de prévenir une telle situation à travers des solutions simples, pratiques et efficaces.

Vacances locatives, qu’est-ce que c’est  ?

Les vacances locatives désignent la période durant laquelle le locataire quitte une maison ou un logement et un autre vient s’y installer. Dans le cadre de la location immobilière pour les étudiants en particulier, cette période se prolonge jusqu’à la rentrée universitaire. Il s’agit ainsi d’une situation très redoutée par chaque propriétaire étant donné que la perte de rentabilité est souvent considérable durant cette période. Ainsi, il faut s’assurer de limiter autant que possible les vacances locatives si le propriétaire souhaite optimiser la rentabilité de son investissement immobilier. En outre, les vacances qui s’étalent sur plusieurs mois représentent un manque à gagner important pour la simple raison que s’il n’y a pas de loyer à gagner, le propriétaire doit payer par ses propres moyens les charges et les impôts relatifs à la maison à louer. Cela dit, s’il y a un moyen de réduire ce phénomène, cela ne pourra qu’être une bonne idée. Pour éviter les périodes de vacances locatives, il va falloir revoir votre gestion locative (en savoir plus sur cette source).

Y a-t-il un moyen d’éviter les vacances locatives ?

Pour éviter les périodes de vacances locatives, il va falloir revoir votre gestion locative. En optant par exemple pour une location immobilière répondant à la demande locale, vous pourrez éviter de traverser cette mauvaise passe. L’idée consiste par exemple à investir dans un studio si l’appartement en question se trouve dans un quartier d’étudiants. Également, faites attention à ne pas imposer un loyer trop élevé comparé au pouvoir d’achat des locaux. Si possible, examinez de près toutes les annonces immobilières afin de connaître les barres de loyers qui y sont pratiquées. Aussi, il vous est conseillé de confier la gestion locative de votre bien à une agence experte en la matière. En ayant largement les connaissances sur un tel marché, cette dernière est la mieux placée pour évaluer votre situation et mettre en place les stratégies adaptées.

Se protéger de vacances locatives, comment s’y mettre ?

La souscription à une assurance spécifique est conseillée pour se protéger des éventuelles pertes dues aux vacances de location prolongées. Grâce à cette formule d’assurance, que l’on appelle également assurance de gestion locative, vous pourrez continuer de percevoir des loyers même si votre maison est inoccupée pendant un certain temps. La souscription à cette assurance est d’autant plus recommandée si votre bien se trouve dans un endroit où le marché locatif est saturé. Cependant, il est nécessaire de bien comparer les formules d’assurance étant donné que certaines compagnies ne prennent en charge le versement des loyers que pendant 1 à 3 mois seulement. Alors que les vacances peuvent s’étaler sur plusieurs mois.