Comment financer l’achat de son premier appartement ?

crédit hypothécaire

Publié le : 26 mai 20226 mins de lecture

L’acquisition de son premier appartement peut s’avérer le véritable parcours du combattant si vous ne savez pas comment vous y prendre. Pourtant, des solutions de crédit existent et il est important de vous attarder sur les conditions et les taux de remboursement pour réaliser le meilleur investissement possible.

Présentation du crédit hypothécaire

Lorsque vous êtes à la recherche d’un crédit immobilier pour l’acquisition de votre premier appartement, vous pouvez envisager de contracter un crédit hypothécaire. C’est une formule couramment utilisée pour l’acquisition d’un bien immobilier. En d’autres termes, vous vous rapprochez d’un organisme de crédit et celui-ci aura la possibilité de mettre l’argent à votre disposition. En contrepartie de votre emprunt, vous remboursez mensuellement une somme due avec bien évidemment l’intégration des intérêts. Cependant, pour souscrire à un crédit hypothécaire à Bruxelles , il est impératif de garantir le remboursement de la somme empruntée et dans ce cas-là vous contractez une hypothèque sur votre habitation.

Concernant la méthode pour définir le montant de l’emprunt, il faut prendre en considération vos revenus, votre apport d’argent, la valeur de l’appartement ainsi que le rapport entre le montant que vous souhaitez emprunter et bien évidemment la valeur de l’appartement. Vos revenus sont un critère déterminant et en fonction de vos ressources, la banque prendra la décision de vous octroyer le crédit ou non.

À lire en complément : L'emprunt travaux pour financer votre projet de travaux dans votre maison

Définissez les réductions de taxes potentielles

Lorsque vous souhaitez réaliser un investissement immobilier, il est tout à fait normal de consulter les offres de crédit . Mais avant cela, vous devez vous renseigner sur les différentes mesures fiscales qui ont été mises à la disposition dans votre région. Ce sont des offres spécifiques lorsque vous achetez pour la première fois un appartement ou une maison. Dans certains cas de figure, une diminution de la base imposable est alors possible, on parle d’abattement. Mais d’autres dispositifs ont également été appliqués comme un taux réduit. Par exemple, si vous souhaitez acquérir pour la première fois un appartement dans la région wallonne, un abattement de 20 000 € est alors possible. Concrètement, aucun droit d’enregistrement ne sera présent sur la première tranche imposable de 20 000 €.

Néanmoins, il est important d’entrer dans les conditions définies. Si tel est le cas, un taux réduit de 6 % s’applique pour l’acquisition d’un appartement modeste. Le chèque habitat est un autre dispositif déployé et encore une fois valable sous certaines conditions. Si vous en bénéficiez, vous allez profiter d’une réduction d’impôt au niveau du crédit hypothécaire. Elle peut concerner 1520 € maximum par plafond sur lequel il faut rajouter 125 € supplémentaires pour chaque enfant que vous avez à charge. Sur la région de Bruxelles, il n’y a pas de droits d’enregistrement dans un plafond de 175 000 €. Résultat, vous enregistrez une économie de 21 875 €.

Pour cela, différentes conditions ont été définies comme le fait de résider au minimum pendant cinq ans sur l’appartement que vous achetez. Si l’acquisition du bien immobilier s’effectue en région flamande, un taux de 6 % s’appliquera automatiquement sur l’appartement utilisé comme logement familial. Un abattement de 5600 € correspondant à une réduction forfaitaire sur les droits d’enregistrement est également possible.

À lire en complément : Prêt immobilier : a-t-on toujours le droit au APL lorsque l’on est primo-accédant ?

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence

Plutôt que de vous engager avec la première banque que vous trouvez, il est important de prendre connaissance des différentes offres existantes. Souvent, la contraction d’un emprunt hypothécaire abouti à la conclusion de différents contrats d’assurance. C’est le cas lorsque vous avez besoin d’une assurance solde restant dû ou d’une assurance incendie. Certaines réductions peuvent s’appliquer, mais tous les organismes bancaires n’appliquent pas la même réduction. Vous pourriez par exemple consulter le site credishop.be pour obtenir plus d’information et le mettre en comparaison avec ce que vous propose votre banque actuelle.

N’oubliez pas également de définir votre capacité d’emprunt

Avant même de commencer votre recherche immobilière, vous devez passer par un courtier en crédit ou un banquier dans le but de déterminer votre capacité d’emprunt. C’est une première étape indispensable, avant même de rechercher un appartement. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir une déception sur certains appartements que vous avez pu repérer. Mais une bonne nouvelle peut également se produire et dans ce cas-là vous pouvez envisager l’acquisition d’un appartement plus haut de gamme. Quoi qu’il en soit, la recherche immobilière doit systématiquement être en corrélation avec vos moyens financiers.

Si vous en avez l’opportunité, n’hésitez pas à augmenter votre capacité d’emprunt en apportant vos fonds propres. Pour la banque, il s’agit d’une garantie supplémentaire, mais elle pourra toujours demander une hypothèque sur l’appartement. Pour votre premier rendez-vous, n’oubliez pas d’apporter vos déclarations fiscales ainsi que vos fiches de salaire.

Plan du site